diagram
source

SHAWN SELWAY

Shawn Selway a fondé Pragmata en 2003. Ayant son siège à Hamilton, la société vise à offrir à la communauté chargée de préserver le patrimoine industriel, des service de mécanique d’entretien guidés par les principes de conservation historique, à mesure que de tels éléments du passé industriel lui sont confiés. Avant de fonder Pragmata, M. Selway a supervisé tous les travaux et a maintenu des normes de conservation dans le cadre de la réalisation de deux projets importants, soit la restauration des installations du phare du cap Bonavista et l'élément pompe et moteur du projet de restauration de la station de pompage de Hamilton. M. Selway a terminé son stage d'apprenti en mécanique industrielle à la Steel Company of Canada, à Hamilton, et il a œuvré dans divers milieux industriels et de construction. Il est titulaire d’un baccalauréat en études religieuses de l'Université McMaster et est membre de la section ontarienne de l'Association canadienne d'experts-conseils en patrimoine (ACECP).

ALEX BARBOUR

Basé à Ottawa, Alex Barbour a pris sa retraite en 1996 du ministère fédéral des Travaux publics où il travaillait à titre d’ingénieur en chef, Conservation des produits – marine et mécanique industrielle. Il exploite la société Scotia Marine en tant que spécialiste des bateaux à vapeur, de l’histoire industrielle et maritime canadienne et de la conservation des métaux. Au cours de ses vingt-trois années de service auprès de Parcs Canada et de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, il a mené à bien les tâches suivantes : évaluation de l'état de machines, stabilisation, conservation et restauration de navires historiques ainsi que de machines militaires et industrielles. Il a aussi aidé des architectes et des ingénieurs structuraux à régler des problèmes liés à l’ingénierie mécanique ancienne, aux techniques de fabrication historiques, à la métallurgie et à la corrosion. Parmi les projets de conservation auxquels il a travaillé, mentionnons la récupération d'une suceuse hydraulique de 2 000 tonnes issue du pergélisol au Yukon, l'inventaire et l'examen mécanique d'une importante scierie, d'une minoterie et d'une usine de bardeaux; l'inventaire complet, y compris la disposition de l'usine, la disposition schématique de la tuyauterie, l'emplacement et le fonctionnement de toutes les machines d'une usine de transformation du hareng et de ses déchets, en Colombie-Britannique, de même que la stabilisation et la décontamination d'urgence de cet emplacement. Parmi les projets de restauration maritime auxquels il a participé, mentionnons celui de la restauration de trois vapeurs à roue arrière et celui de la reproduction de l'hydrofoil HD 4 d'Alexander Graham Bell; il a également contribué à la prestation de conseils sur la reproduction de voiliers. M. Barbour a enseigné au collège George Brown, à Toronto, où il a été chef du département de génie maritime, et au collège Algonquin, à Ottawa. Avant d'immigrer au Canada en 1964, il était ingénieur maritime chez Ben Line Steamers Ltd. d'Édinbourg, en Écosse. Il a travaillé comme mécanicien d'entretien apprenti chez Baxter Bros. Ltd. de Dundee, fabricants de textiles, où il est entré en contact avec des machines historiques pour la première fois. Dans les travaux effectués pour la Scotia Marine, mentionnons des travaux de conservation du métal ancien de clôtures, de rampes et de portillons de la Colline parlementaire et de la résidence de Rideau Hall, l'évaluation, la révision et la mise en fonction d'un paquebot à vapeur pour Rideau Steam Ships Ltd., une évaluation du N.C.S.M. HAIDA. Au sein de la société Martin E. Weaver Inc., il a inspecté le sous-marin U505 pour le Musée des sciences et de la technologie de Chicago, effectué la restauration de la façade de la Maison-de-Fer-Blanc pour la Commission de la capitale nationale, a inspecté et supervisé l’enlèvement d’une horloge de tour aux Îles Vierges des É.-U. Pour la société UMA, il a contribué au volet technique de la restauration du réseau d’adduction et de distribution d’eau de Hamilton.

 

shawn

 

 

 

 

 

 

 

 

alex

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bruce IngramBRUCE INGRAM

Basé à Burlington, Bruce Ingram est un mécanicien d’entretien qui se consacre à la planification et à la supervision de l'installation de divers types d'équipement rotatif, allant de leur conception à leur mise en service, pour World Wide Kiln Service. Outre ses compétences en conception assistée par ordinateur (CAO) et avec le logiciel Solidworks, M. Ingram est un conducteur certifié de chariot élévateur à fourche et de flèche de grue de chantier, et il possède une vaste expérience dans les déplacements et le gréage de machines. WWKS offre des services d'ingénierie, de conception, d'installation et de maintenance aux propriétaires d'équipement rotatif industriel, en particulier les fours, séchoirs et refroidisseurs. Avant de se joindre à World Wide Kiln Service, M. Ingram travaillait pour Connect Conveyor de Milton, en Ontario.

 


ROBERTA SEALY

Basée à Hamilton, Roberta Sealy est diplômée du collège Fleming de Peterborough en gestion et en conservation de collections. Au cours de sa formation, elle a effectué un stage de quatre mois à temps plein dans le laboratoire de conservation des métaux du Musée royal de l'Ontario. Elle détient également un baccalauréat en beaux-arts de l'Université McMaster, où elle s'est spécialisée dans le processus de coulage du bronze. Elle travaille actuellement avec la restauratrice principale pour la Ville de Hamilton et exploite sa propre entreprise de conservation appelée Artifact Conservation Services.